Un petit résumé de nos dernières journées Polynésiennes...

Dimanche 14, Brunch Polynésien à l'hôtel Méridien...

P1020295 

P1020299 

P1020303 

P1020312

P1020313

Lundi 15, sur la route du Monoï, non loin du trou du souffleur à Tiarei, les 3 cascades de Faarumai...

P1020781 

 P1020783 

P1020792

 P1020803

P1020804 

P1020805 

P1020807 

Le trou du souffleur à Tiarei, il s'agit en fait d'un trou sous la route (un lavatube) ou l'eau de mer s'engouffre et ressort violemment en éjectant de l'air et de l'eau des deux côtés...

P1020812 

P1020809 

P1020810 

Mardi 16, dernière promenade à Papeete, derniers achats et soirée "roulotte" ...

L'église de Papeete et ses vitraux hauts en couleurs... 

P1020826 

P1020828 

P1020829 

P1020832 

Dans les rues et sur le marché se mèlent galerie d'art, artisanat local, boutiques de perles et tatoueurs...


P1020833 

P1020845 

 

P1020836_ 

P1020840 

P1020843 

Sur la place, le soir venu "les roulottes" s'installent, une véritable institution, des camionettes-restaurants aux spécialités diverses... C'est là que nous avons passé notre avant dernière soirée.

P1020844 

P1020822 

 P1020823

P1020824 

 P1020825

P1020147 

P1020292 

Voilà, 

Après 3 semaines passées à Tahiti, l'heure du retour a sonné, nous quittons Papeete ce mercredi à 23h pour être de retour chez nous Vendredi en fin d'après-midi, quelques 30 heures de voyage y compris deux escales, la première à Los Angeles et la seconde à Londres.

Nous garderons un excellent souvenir de ce séjour, tant par l'accueil que par les paysages plus beaux les uns que les autres, nous aurons vécu des moments inoubliables dans des endroits paradisiaques, des moments forts qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires... Un grand merci à Maïté et Eric pour leur hospitalité et pour l'organisation de ce séjour, sans qui nous n'aurions pu découvrir en si peu de temps autant de lieux différents.

Nous quittons donc la Polynésie avec des souvenirs et des images couleur lagon plein la tête...

 

   Ce ne sont pas les pierres qui bâtissent la maison, mais les hôtes.

[ Proverbe Indien ]